Autre pays, autre moyen de transport. Les tuk tuks sont légions, sillonnant à vive allure la ville, slalomant entre les voitures, s’insérant dans le moindre espace. Les rétros sont donc à l’intérieur pour éviter de se faire arracher.

Pour ceux que la conduite dangereuse de ces véhicules inquieterait, ils ont ajouté un bouton “panic” à portée du passager…

Cette dernière journée à Delhi m’a permis de revoir le tombeau d’Homayun, un tombeau démesuré comme le Taj Mahal.

Enfin, départ vers Jaipur par le train couchette. C’est une des manières de voyager que je préfère en Inde. Ca permet de rencontrer des “vrais” gens, comparé à Delhi. A Delhi, tout le monde vient vers toi, en te posant invariablement les mêmes questions :

  • Hey friend, where do you come from?
  • France? Boujourrrr, comment ça vaa?
  • De quelle ville? J’ai déjà visité Lyon, Paris, Marseille…
  • Depuis combien de temps es-tu à Delhi?
  • Combien de temps tu restes en Inde? 6 weeks? very short time…
  • Ou vas tu après Delhi?

et on arrive enfin à : Il ne faut pas prendre le train, il faut prendre une voiture avec chauffeur, tu peux aller annuler tes trains au tourist office, juste ici (agence de voyage en fait, il y en a partout, et chacun a sa commission).

Dans le train, tu peux enfin rencontrer des gens qui n’ont pas de choses à te vendre, la proximité favorisant la discussion. Cette fois je suis tombé sur un étudiant de médecine et un directeur d’écoles. Ils m’ont raconté différentes histoires sur les maharajas de la région assez étonnantes:

  • l’un pouvait étaler une pièce de monnaie entre son pouce et son index de 3 fois sa taille
  • l’autre arrivait à porter un tigre très lourd d’une main que 8 de ses soldats ne pouvaient pas porter
  • un autre a coupé avec son épée d’un coup un homme en deux, de la tête aux parties,
  • enfin un autre, vexé de ne pas avoir été considéré par un vendeur de Roll Rolls qui ne savaient pas qui il était, avait acheté 7 voitures pour nettoyer les ordures de la ville. Roll Rolls l’aurait contacté en le suppliant de ne pas utiliser leurs voitures comme ça…

Ce qui était marrant c’est qu’à chaque fois plusieurs personnes disaient “it is a true story, really”, “you can check on google”… ils y croyaient vraiment. La dernière montre aussi la fierté des indiens.

J’aime bien la manière de “faire de la place” (dédicace pour toi Jo 😉 ) en accrochant les sacs à l’extérieur…

Categories: Inde

6 Comments

Aurore · 23 October 2017 at 10 h 15 min

Génial encore un pays magnifique. Que de couleurs!!
En plus cette fois on a une photos de toi, ouais enfin dans un retro.
Profite bien vivement le prochain article.
Bizarre que tu n’ai pas cru les histoires de ces personnes pourtant si réaliste

    max_power · 23 October 2017 at 20 h 20 min

    En fait c’était pas moi dans le rétro, je conduisais le tuk tuk, j’ai changé pour m’intégrer dans le pays 😉

Anne Capel-Dunn · 25 October 2017 at 5 h 53 min

Te voilà conducteur de tuk, tuk.. j’aime bien ton humour, Paul ! Il s’agit de tricycles motorisés, je voulais m’assurer qu’on n’avait pas ou plus besoin d’actionner des pédales…Le bouton Panic m’a bien amusée. Le tombeau D’homyun est conséquent ! Tu ne postes pas beaucoup, j’espère que tout se passe bien. Quelques rencontres intéressantes, rien de tel que les transports en commun, le train en particulier ! Six weeks en Inde donc… Le drone doit être momentanément remisé… Est-il autorisé dans les parcs nationaux des States ? Si oui, ce sera fantastique !

    max_power · 25 October 2017 at 21 h 02 min

    Ceux que je prends généralement sont des tricycles motorisés, mais il y a également des tricycles non motorisés, pour de plus courtes distances. Tout se passe bien pour moi, merci Anne, il fait juste très chaud, je sors donc moins longtemps dehors! Le fait que j’ai déjà été dans les deux villes traversées joue aussi sur la motivation à sortir dans ces conditions moins agréables… D’autant plus que je n’ai pas eu d’occasions de sortir mon drône (pas sur que j’y arrive en Inde, c’est pas vraiment légal et je ne peux pas le sortir auprès de la foule), et il n’est pas autorisé dans les parcs naturels aux States… Dommage!

Pripri · 27 October 2017 at 15 h 59 min

OOhhhh 80km en tuk-tuk???? c’est du suicide 😉
Tu me fais rire quand tu écris sur les dialogues… c’est tellement vrai!

    max_power · 27 October 2017 at 16 h 08 min

    En fait ils sont passé très vite ces 80 km… à moins que?… oui, il ne sert pas le compteur, il est cassé/bloqué/etc, il faut négocier le prix 😉
    Ca se rapproche des excuses pour ne pas t’emmener à ton hôtel mais à celui de leur cousin/ami où ils ont une réduction:
    – l’hôtel a fermé
    – l’hôtel a brûlé
    – le quartier est bouclé par la police pour le festival de diwali (ça m’est arrivé cette fois…)
    – le quartier est fermé pour l’anniversaire du maharadja…
    Tu as du vivre un peu la même chose?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *