Le grand sanctuaire shinto de Meiji-Jingu, situé dans un grand parc de Tokyo, est dédié à l’empereur Meiji. Logique, me direz-vous. Ou pas.

Grand empereur (au moins par sa renommée), mort en 1912,  tourné vers l’Occident après 300 ans de quasi isolation du Japon.

L’arrivée dans le sanctuaire fait passer par plusieurs portes – les fameuses Torii – gigantesques.

Ce qui est étonnant, c’est le dépouillement du sanctuaire, quand on le compare à nos églises, aux lieux de cultes thaïlandais visités précédemment. L’essentiel est ailleurs…

Un hall avec une tirelire devant pour se recueillir, s’incliner deux fois, taper deux fois dans les mains, puis on passe écrire et déposer une prière. Les motifs de la prière sont bien définis : la sécurité de sa famille, la santé des enfants, la prospérité et même la réussite aux examens, ce que ma mère m’a toujours interdit de demander à Dieu petit (moi, pas Lui).

J’ai été surpris à l’entrée du sanctuaire, d’un côté par des tonneaux de saké que j’ai pris pour des lampions, et en face par de vrais tonneaux de vin. En m’approchant, des noms familiers: Clos Vougeot, Gevrey… Si je m’attendais à retrouver de ma Bourgogne natale ici! Un don de 2006, en l’honneur de l’empereur Meiji qui aimait bien le vin.

A l’extérieur du sanctuaire, un jardin agréable où on peut faire de charmantes rencontres…

Catégories : Japon

6 commentaires

#LeSquatteur · 28 mars 2018 à 22 h 37 min

Photo #8: C’est un enterrement ou un mariage ? Ils ont pas l’air très expressifs ?

    max_power · 29 mars 2018 à 15 h 41 min

    Les japonais sont toujours dans la retenue… ce qui m’a étonné pour un mariage « de riche », c’est le nombre d’invité très restreint (en tout cas au sanctuaire)

Anne Capel-Dunn · 2 avril 2018 à 7 h 06 min

Une sortie fort intéressante !

    max_power · 2 avril 2018 à 9 h 16 min

    oui, ça fait du bien de retrouver du calme en pleine ville…

Aleth Dufouleur · 2 avril 2018 à 10 h 04 min

Bonjour mon grand tes photos sont toujours aussi belles . il est vrai que les temples sont beaucoup plus dépouillés qu’en Thailande. quant à ta mère, elle a eu raison de te dire de ne pas prier pour réussir, tu n’as pas eu besoin de cela pour réussir ! Quant au vin de Bourgogne, je n’ aurais jamais imaginé ! Gros bisous. mamn

    max_power · 2 avril 2018 à 15 h 35 min

    Merci ma petite madre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *