Je suis allé à Uluwatu, au sud de Denpasar, où se trouve un temple au dessus d’une falaise, et est le lieu d’un spectacle au coucher du soleil.

En passant, je me suis arrêté pour faire une petite dégustation de café kopi Luwak, le café le plus cher du monde produit à Bali. Le café kopi luwak est produit grâce à une civette qui mange les cerises du caféier. Celles-ci sont ensuite récupéré dans ses excréments. Les sucs gastriques de ces civettes auront permis de développer les arômes de ce café… La torréfaction et le broyage du café est ensuite commun à tous les cafés je pense.

La dégustation s’accompagne de 12 autres thés et cafés. Je n’ai personnellement rien trouvé de spécial au café kopi luwak, mais je ne suis pas une référence, je ne bois jamais de café.

 Ce qui est triste, c’est la méthode de production du café, car si les producteurs récupéraient auparavant les déjections de civettes libres pour de petites quantités, ils se sont industrialisés, et ont conduit à l’exploitation des civettes. Elles vivent en cage, n’aiment pas vraiment les cerises de caféier mais on les force à en manger pour produire ce café…

Après cette petite pause, l’entrée au temple réserve quelques surprises…

Pour que l’on soit tous habillés proprement, on nous distribue une écharpe, même à ceux qui ont un pantalon. On a l’impression de participer à un jeu.

Le temple est au dessus d’une falaise, mais on a malheureusement pas le droit d’y entrer. Ca limite l’intérêt du site à la vue et au spectacle de danse à proximité du temple…

 

Categories: Bali

3 Comments

Anne Capel-Dunn · 25 November 2017 at 8 h 32 min

Paul, tu m’as encore une fois appâtée… avec ce café dont je n’avais jamais entendu parler.. J’ai eu envie d’en savoir plus https://fr.wikipedia.org/wiki/Kopi_luwak . Pauvres bêtes, victimes de ce succès…Pas particulièrement amatrice de café non plus mais à l’occasion, je tenterai…En ce qui concerne les approches du temps, le numéro 4 des instructions de bienséance m’a amusée…Il ne faut pas avoir le vertige, le site me fait un peu penser aux Météores en Grèce.

    max_power · 25 November 2017 at 9 h 06 min

    Anne, je te conseille le film “Sans plus attendre”, dans lequel j’avais pour la première fois entendu parler du café kopi luwak. C’est aussi une belle invitation à profiter de la vie 😉
    J’ai hésité et je n’aurais pas du essayer le café kopi luwak pour ne pas encourager cette exploitation de civette, mais j’étais vraiment curieux de goûter les arômes de ce café (même si je n’en bois jamais). Effectivement pour les instructions c’est la 4 qui m’a amusée, et personne n’a pu m’expliquer pourquoi… Je l’ai retrouvé plusieurs fois depuis. Je vois ce qui te fait penser aux météores, mais il est décevant ici de ne pas pouvoir entrer dans le temple…

Anne Capel-Dunn · 25 November 2017 at 14 h 19 min

“Effectivement pour les instructions c’est la 4 qui m’a amusée, et personne n’a pu m’expliquer pourquoi…” Notion d’impureté sans doute….”Sans plus attendre”, je note.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *